Fin de formation pour 32 assistants stagiaires des Eaux et Forêts


L’hymne de la promotion entonné avec un engagement ferme ! Prêts pour le terrain ? Aucun doute ! Ils le sont. Les 32 assistants stagiaires des Eaux et Forêts dont une fille l’ont fait savoir à leur hiérarchie lors de la cérémonie marquant la fin de la formation militaire de base. A travers une démonstration de la technique d’intervention opérationnelle rapprochée (TIOR), ils ont montré qu’ils sont aguerris à défendre vaille que vaille les ressources forestières et fauniques du Burkina Faso.


C’est la première fois que la direction des opérations des Eaux et Forêts assure la formation militaire des stagiaires. Et malgré la modestie des moyens matériels et financiers dont dispose le centre, c’est une « formation complète » que les recrues sur mesures nouvelles de 2017 ont reçu, atteste le représentant des encadreurs, le sous-lieutenant Amadou COULIBALY. Du reste, ce dernier souhaite un «déploiement immédiat de ces stagiaires afin qu’ils soient au service de la Nation ».
C’est avec fierté que les nouveaux forestiers arborent leurs galons. Le vœu du chef de corps des Eaux et Forêts est qu’ils soient « des modèles sur le terrain ». Grâce à l’intervention des premiers responsables du département de l’environnement, des inscriptions budgétaires conséquentes sont annoncées en 2019, a-t-il ajouté. Ce qui permettra de résoudre un certain nombre de préoccupations majeures du corps dont les questions d’équipement.