368 millions de francs CFA à la disposition des acteurs de la filière anacarde

Le ministre en charge de l’environnement a procédé le lundi 07 mai 2018 à Bobo-Dioulasso, au lancement officiel des appels à projets du Projet d’Appui au Développement de l’Anacarde dans le Bassin de la Comoé pour la REDD+ (PADA/REDD+).

  

Du 07 mai au 25 juin 2018, les acteurs de la filière anacarde sont invités à déposer leur candidature pour bénéficier des financements du projet PADA/REDD+. Le lancement de ces appels à projets a été donné par le ministre de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique, Batio BASSIERE. C’était le lundi 07 mai 2018 à Bobo-Dioulasso. Le présent projet concerne la composante 1 du PADA/REDD+ à savoir l’«Appui à la production et à la séquestration du carbone.»
Il poursuit entre autres les objectifs suivants:
- améliorer la productivité et la production biologique d’anacardes par la plantation des arbres à haut rendement;
- transformer les produits issus de l’anacarde;
- créer des emplois verts pour les femmes et les jeunes.
Pour l’année 2018, environ 368 millions de francs CFA sont mis à la disposition des promoteurs sous forme de subventions et de prêts. Peuvent faire acte de candidature, les organisations professionnelles de la filière anacarde des régions du Sud-ouest, des Cascades et des Hauts-bassins en particulier, les organisations de la société civile (associations, ONG) et les acteurs du secteur privé (groupements, coopératives, sociétés) ainsi que les unions de groupements, d’associations ou de coopératives. Les documents de candidature sont disponibles sur le site du ministère 
www.environnement.gov.bf
Au cours de la cérémonie de lancement, des acteurs de la filière anacarde ont reçu symboliquement les canevas à soumission aux appels à projets. Lesquels projets une fois reçus, seront ensuite évalués par des comités régionaux en vue de sélectionner les initiatives les plus méritantes.