Structures déconcentrées

 LES STRUCTURES DECONCENTREES DU MINISTERE EN CHARGE DE L'ENVIRONNEMENT

Les structures déconcentrées du ministère sont les Directions Régionales et les Directions Provinciales de l'environnement,de l'economie verte et du changement climatique.
Les Directions Régionales du Ministère en charge de l'environnement sont :

  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique de la Boucle du Mouhoun ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique des Cascades ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatiquedu Centre ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Centre Est ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatiquedu Centre Nord;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Centre Ouest ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Centre Sud ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique de l’Est ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique des Hauts Bassins;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Nord ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Plateau Central ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Sahel ;
  • la Direction Régionale de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique du Sud Ouest.

Les Directions Provinciales de la Jeunesse, de l'environnement, de l'economie verte et du changement climatique sont au nombre de quarante cinq (45) et sont soumises à la coordination des Directions Régionales.

Direction de la Santé Animale

 

La Direction de la Santé Animale (DSA) est chargée de :
  • assurer la protection sanitaire des animaux par la surveillance, le contrôle et l'éradication des maladies animales ;
  • établir et mettre à jour la carte épidémiologique du pays ;
  • contribuer à l'information et à la formation continue des intervenants et des éleveurs ;
  • élaborer la réglementation relative aux activités de santé animale et de veiller à son application ;
  • assurer le contrôle de l'hygiène des denrées d'origine animale y compris les produits de la chasse et de la pêche ;
  • veiller à l'application de la législation et de la réglementation en matière de santé animale et de santé publique vétérinaire ;
  • veiller à l'application des textes législatifs et réglementaires relatifs à l'exercice privé de la profession vétérinaire.
La Direction de la Santé Animale comprend trois (3) services :
  • le Service de l'Epidémiologie (SE) ;
  • le Service de la Protection Sanitaire (SPS) ;
  • le Service de l'Inspection et de la Santé Publique Vétérinaire (SISPV).

 

Direction du Laboratoire National d'Elevage

 

La Direction du Laboratoire National d'Elevage (DLNE) est chargée de :
  • effectuer des examens, analyses et diagnostics de laboratoire ;
  • participer à l'élaboration des campagnes de vaccination et des plans de lutte contre les différentes maladies animales ;
  • produire et contrôler la qualité des médicaments, des vaccins et des produits biologiques à usage vétérinaire.
  • La Direction du Laboratoire National d'Elevage comprend cinq (5) services :
  • le Service de Bactériologie (Sbac) ;
  • le Service de Parasitologie (SP) ;
  • le Service de Virologie (SV) ;
  • le Service d'Anatomo-Pathologie et de Biochimie (SAPB) ;
  • le Service de Bromatologie (SB).

Direction de la Vulgarisation et de l'Appui à l'Organisation des Producteurs

 

La Direction de la Vulgarisation et de l'Appui à l'Organisation des Producteurs (DVAOP) est chargée de la conception, la programmation, la coordination du suivi et du contrôle technique des actions :
  • de collecte, de traitement et de diffusion de l'information scientifique ;
  • de mise en œuvre de méthodes et de systèmes de formation, de recherche développement et du vulgarisation pastorale en collaboration avec la recherche, les services techniques et les producteurs ;
  • d'appui à la création et à la dynamisation des organisations de producteurs ;
  • de la conception et de la diffusion de plans types d'infrastructures d'élevage en collaboration avec les autres structures.
La Direction de la Vulgarisation et de l'Appui à l'Organisation des Producteurs comprend deux (2) services :
  • le Service d'Appui à l'Organisation des Producteurs (SAOP) ;
  • le Service de la Formation, Vulgarisation et de Recherche Développement (SFVRD).

La Direction des Archives et de la Documentation (DAD)

Article 53 : La Direction des Archives et de la Documentation a pour missions, le traitement, la gestion et la conservation de la mémoire documentaire du ministère.
 
A ce titre, elle est chargée:

  • de constituer, sauvegarder et gérer le patrimoine archivistique et documentaire du ministère ;
  • d’appliquer la politique d’archivage et de documentation du ministère en relation avec le centre national des archives ;
  • de concevoir et mettre en œuvre des outils de gestion d’archives en fonction de la réglementation en vigueur et de l’organisation du ministère ;
  • d’optimiser les conditions de stockage et de conservation des documents et les espaces en conséquence, de manière prospective ;
  • de veiller au respect des conditions de communication des documents avec pour objectif général de permettre l’accès rapide aux documents ;
  • d’opérer le tri et gérer les versements aux administrations en archives, en tenant compte des contraintes légales et des durées d’utilité administrative ;
  • de repérer l’information professionnelle utile au ministère et réaliser les résumés signalétiques ;
  • d’assurer le catalogage et l’indexation des documents courants avec le langage archivistique approprié ;
  • de rechercher et sélectionner l’information et les prestations documentaires appropriées aux besoins d’informations des utilisateurs ;
  • de former et accompagner les utilisateurs dans leurs démarches de recherche d’information ;
  • d’apporter un appui-conseil en matière de gestion des archives et de la documentation aux services, projets et programmes du ministère.