Le PIF offre un important lot de matériels à ses acteurs de mise en œuvre

Plus que dix (10) mois pour le programme d’investissement forestier (PIF) d’achever sa première phase pilote de réalisation de son programme. Les 25 et 26 mai 2018 à Koudougou, les acteurs de sa mise en œuvre au cours d’un forum, ont marqué une halte pour passer en revue les actions réalisées, les difficultés rencontrées et se projeter surtout sur les grands défis qui restent à relever. La rencontre a servi de cadre aussi à la remise officielle de divers matériels dont des véhicules aux acteurs et directions régionales en charge de l’environnement.

DECLARATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

DECLARATION DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ECONOMIE VERTE ET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE  A L’OCCASION DE LA 25ème JOURNEE INTERNATIONALE DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE

Lutte contre le péril plastique: les appareils test de biodégradabilité sont enfin là

Fini les tractations entre les promoteurs de sachets plastiques et les opérateurs de contrôle. Le ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique vient d’acquérir des appareils de test de biodégradabilité. Au nombre de cinq, leur présentation officielle est intervenue le vendredi 11 mai 2018 à Ouagadougou en présence du ministre Batio BASSIERE.

Le syndicat transmet les préoccupations de la base au ministre

Le ministre en charge de l’environnement a rencontré une délégation du syndicat national des travailleurs de l’environnement, du tourisme et de l’hôtellerie (SYNTETH) ce lundi 30 avril 2018. Accompagné de ses proches collaborateurs, Batio BASSIERE a écouté avec attention les
préoccupations et recommandations des agents et a apporté en retour des éléments de réponses.

368 millions de francs CFA à la disposition des acteurs de la filière anacarde

Le ministre en charge de l’environnement a procédé le lundi 07 mai 2018 à Bobo-Dioulasso, au lancement officiel des appels à projets du Projet d’Appui au Développement de l’Anacarde dans le Bassin de la Comoé pour la REDD+ (PADA/REDD+).