PROJET D’APPUI À L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (PAES) : NOTICE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL DU PROJET DE CONSTRUCTION DE L’UNIVERSITE VIRTUELLE DU BURKINA FASO (UV-BF) A KOURITENGA, ARRONDISSEMENT 06, COMMUNE DE OUAGADOUGOU

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’innovation (MESRSI) conçoit les Politiques et stratégies du Gouvernement en matière de recherche scientifique, technologique et d’innovation. Une de ses missions est la construction et la gestion des infrastructures de l’enseignement supérieur. C’est ainsi qu’il a prévu la construction des infrastructures d’une université virtuelle du Burkina Faso et avec ses espaces ouverts dont l’un fait l’objet de la présente notice d’impact environnemental et social. Ce projet est un des axes prioritaires du PNDES qui s’est fixé pour objectif la croissance économique, la création d’emplois et l’amélioration du bien être social de la population du Burkina Faso.

PROJET D’APPUI À L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (PAES)

Le Gouvernement du Burkina Faso a entrepris, avec l’appui de la Banque mondiale la mise en oeuvre du Projet d’Appui à l’Enseignement Supérieur (PAES). L’objectif global
du projet est de contribuer au développement du capital humain, à travers une formation qualifiante et efficiente favorisant une meilleure insertion des jeunes diplômés.
De manière spécifique, le projet vise à la mise en place de l’Université Virtuelle du Burkina Faso (UV-BF) ainsi que ses terminaisons physiques, les Espaces Numériques
Ouverts (ENO), afin d’une part, d’élargir l’accès à l’enseignement supérieur et d’autre part, de renforcer la professionnalisation de l’enseignement et de la formation.

Elaboration du SDSI du Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (MEEVCC)

 

 Le Comité Technique de Suivi pour l’élaboration du Schéma Directeur du Système d’Information (SDSI) du Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (MEEVCC) s'est réuni ce matin 28/01/2019 pour une séance de formation animé par le cabinet NEX'T dans la salle de conférence de ABMAQ

Ecole nationale des Eaux et Forêts : la promotion « Renaissance » apte à relever les défis environnementaux

Ecole nationale des Eaux et Forêts : la promotion « Renaissance » apte à relever les défis environnementaux

« Nous, élèves de la 58è promotion de l’école nationale des Eaux et Forêts, malgré la modestie des moyens mis à notre disposition et la taille de l’ennemi actuel, prenons l’engagement devant vous, de sauver les ressources de nos différentes nations même au prix de notre vie ». 

C’est l’engagement fort pris par les 756 forestiers et environnementalistes à travers leur porte-parole, … Ils l’ont exprimé devant le représentant du président du Faso, le Ministre d’Etat auprès de la présidence, Simon COMPAORE.

Sous-catégories